ZFE à Strasbourg : Citiz est prêt

Actualité publiée le 19/07/2021 | catégorie : Votre autopartage

Afin de limiter la pollution de l’air en ville et encourager le recours à des véhicules plus propres, une Zone à Faibles Emissions (ZFE) entrera en vigueur dans l’Eurométropole de Strasbourg au 1er janvier 2022.  

Concrètement, la ZFE interdira la circulation des véhicules les plus polluants dans un périmètre défini, selon un calendrier établi en 4 phases :

•    De 2022 à 2023 pour les Crit’Air 5 et sans Crit’Air
•    De 2023 à 2025 pour les Crit’Air 4
•    De 2024 à 2027 pour les Crit’Air 3
•    De 2025 à 2028 pour les Crit’Air 2

Les véhicules Citiz respectent les critères de la ZFE

L'ensemble des véhicules Citiz disposent déjà d'un Crit'Air niveau 2 ou inférieur. Les véhicules en autopartage Citiz respectent donc les normes environnementales établies par la ZFE d'ici l'horizon 2028.

Votre coopérative d'autopartage s'engage depuis toujours sur les enjeux de pollution. En moyenne, nos voitures restent 48 mois en service. Ce taux de renouvellement d'un quart de notre parc automobile nous permet alors de toujours orienter nos nouveaux véhicules par rapport aux critères les plus récents, dont les normes environnementales.

Nous veillons aussi contamment à diminuer le nombre de véhicules à moteur thermique afin de permettre une circulation raisonnée en ville. Par ailleurs, d'ici 2025, Citiz Grand Est s'est fixé comme objectif d'atteindre 50% de véhicules hybrides et éléctriques.

Evolution prévisionnelle de la carburation des véhicules Citiz enre 2011 et 2023

Pourquoi mettre en place une ZFE ?

Les zones à faibles émissions protègent les habitants des villes de la pollution de l'air. En effet, les études démontrent que la qualité de l'air a un gand impact sur notre santé ! Le taux de la population atteint des maladies cardio-respiratoires ou cérébrales ainsi que des cancers est bien plus elevé en zones d'air pollué. Selon la société européenne de cardiologie, dans l'Eurométropole de Strasbourg il y aurait 500 décès prématurés chaque année à cause de la mauvaise qualité de l'air.

Au-delà de limiter la circulation en ville aux véhicules moins polluants, l'implamantation des ZFE incite à l'utilisation des mobilités douces comme le vélo, les transports en commun ou une voiture partagée.

En savoir plus sur la ZFE de Strasbourg

Retrouvez l'ensemble de l'information sur la Zone à Faibles Emissions à Strasbourg sur https://www.strasbourg.eu/zfe